18 juin 2014

Sate Ayam ou brochettes de poulet sauce cacahuète

Lorsque je suis allé au salon du blog culinaire le 12 avril dernier, j’ai pu assister à des démonstrations de recettes par d’autres blogueurs. C’est à cette occasion que j’ai pu suivre et goûter la recette de Letita du blog Piment oiseau (blog que je vous conseille si vous aimez les saveurs exotiques) … et comme je l’ai vraiment trouvé délicieuse j’ai décidé de la refaite pour la partager ici.

Il s’agit de petites brochettes de poulet indonésiennes (origines familiales de Letita), qui ont marinés une nuit dans une sauce à base de beurre de cacahuète, de miel, de sauce soja et d’ail.

Lors du salon, Letitia nous a indiqué que cette marinade était également délicieuse avec de l’agneau et que le mieux était de pouvoir griller les brochettes au barbecue (en ayant préalablement trempés les pic dans de l’eau pour éviter qu’ils ne brûlent). J’ai donc décidé de la réaliser avec les deux types de viande (poulet et agneau).

Dans cette recette les indications sont pour une cuisson au four ou à la poêle (dans un peu d’huile), mais elle a été réalisée au barbecue.

La recette :
4 pers.

Préparation : 15 min
Marinade : 1 nuit
Cuisson : 10 min

600 g de mélange de blancs de poulet et d’agneau (tranche de gigot)
4 cs de beurre de cacahuète
2 cs de miel
4 cs de sauce soja
2 cs d'ail haché
2 cs de curry en poudre
6 cs de lait de coco
Riz
1 concombre

La veille, mélanger tous les ingrédients de la sauce et la répartir dans deux petits saladiers. Couper le poulet et l’agneau en petits cubes et les faire mariner dans la sauce toute la nuit au frais.

Le lendemain, préchauffer le four à 200°C.
Enfiler les morceaux de poulet ou d’agneau sur des pics à brochettes.
Faire cuire les brochettes pendant 10 minutes.
Pendant ce temps, faire cuire du riz et faire chauffer les restes de la marinade dans une petite casserole.

Servir les brochettes bien chaudes avec le riz, la marinade et quelques tranches de concombre.


Version imprimable de la recette

Bon appétit !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire