20 janv. 2016

Les tutos de Solène : réparer la poignée du lit parapluie

La poignée du lit parapluie c'est fait la malle !
Rien d'étonnant si on considère les deux minuscules rivets qui la fixaient, le poids du lit et les courses folles jusqu'à la gare que nous avons imposées à l'ensemble.
Pour réparer la poignée du lit parapluie il vous faut :
  •     2,5 mètres de ruban de gros grain,
  •     Tout le nécessaire à couture : fil, aiguille, ciseaux (voire une machine à coudre si, comme moi, vous aimez que ça aille vite)
Comptez un quart d'heure de travail. J'avoue que c'est un tuto "couture" au sens où il ne faut pas être 100% réfractaire pour s'y lancer. Ce n'est pas non plus d'une technicité incroyable. Je pense sincèrement que tout le monde peut le faire.

Vous remarquerez qu'il n'y a pas de photo du matériel nécessaire et pour cause : je n'ai pas utilisé le matériel adéquat. J'ai puisé dans mon stock de rubans et en suis ressortie avec un affreux ruban de biais beige récupéré je ne sais où. C'est moche, mais c'est gratuit. Si vous devez investir, n'optez pas pour le biais.

1. Visualisez le principe de cette réparation. Pour plus de solidité, l'idée n'est pas de mettre une poignée qui supporte le poids du lit par le dessus mais d'entourer le lit avec le ruban de façon à en supporter le poids par le dessous. C'est exactement le même concept qu'une poignée de sac de sport à l'ancienne.
Pour bien comprendre, posez votre ruban en cercle sur le sol et placez le lit dessus (sur le MAGNIFIQUE le schéma ci-dessous, le lit est en rouge et le ruban en noir). Rabattez le ruban qui dépasse de chaque côté pour faire des anses. Et voilà : vous avez le concept !

2. Positionnez la housse du lit parapluie sur le sol, intérieur vers le plafond, et placez dessus le ruban comme décrit à l'étape précédente.
3. Cousez le ruban sur la housse du lit. Réalisez une couture de chaque côté du ruban, vous serez tranquille pour 20 ans. 
4. Remettre la housse à l’endroit et y remettre le lit. Et c'est fini : en route pour de nouvelles aventures !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire