27 mars 2013

Sauce de veau aux carottes

Aujourd’hui il s’agit d’une recette de famille que je tiens de ma tante Annie qui vit dans le Gers.
Après avoir eu le plaisir de déguster ce plat plusieurs fois pendant mon adolescence lors de réunions de famille (ainsi que plein d’autres plats, tous plus riches et délicieux les uns que les autres …), je me suis enfin décidée à demander cette recette pour la réaliser moi-même.

La recette :
6 pers.
Préparation et pré-cuisson : 1h
Cuisson : 2h minimum (au mieux la veille)

1.5 kg de veau en gros cubes de 5 à 8 cm (morceaux type blanquette+ 1 ou 2 tendrons)
1kg de carottes
400 g de champignons de Paris (frais ou en boîte)
2 oignons rouges
2 ou 3 échalotes
1 gousse d’ail
1 feuille de laurier
4 ou 5 branches de thym
Un petit bouquet de persil
2 ou 3 cs de farine
Huile d’olive
Sel et poivre

Dans un premier temps, préparer les légumes :
- Éplucher et tailler les carottes en rondelles pas trop fines (si possible à la mandoline pour gagner du temps), et les réserver dans un plat.
- Nettoyer et couper en 4 les champignons, et les garder dans une assiette.
- Enfin, éplucher et tailler en petits dés les oignons et les échalotes, et les placer dans un bol.

Ensuite faire revenir alternativement les ingrédients dans une cocotte :
- Faire revenir à feu vif les morceaux de viande dans un peu d’huile d’olive, puis les réserver dans un saladier.
- Dans la même cocotte, en baissant un peu le feu, faire revenir les carottes puis les mettre de côté avec la viande.
- Faire ensuite revenir les champignons, puis les réserver également dans le saladier.
- Enfin, faire revenir les oignons et échalotes jusqu’à ce qu’ils soient translucides (en ayant rajouté un peu d’huile d’olive si besoin).

Remettre dans la cocotte la viande, les carottes et les champignons, et ajouter en même temps la farine, l’ail pressé, le bouquet de persil, le thym et le laurier. Assaisonner, mélanger et couvrir la viande d’eau.

Faire bouillir l’ensemble à feu vif. Après le premier bouillon, couvrir et laisser mijoter à feu doux 1h30 à 2h (ou bien 1h la veille et 1h le jour du service) en surveillant que cela n’accroche pas.

Retirer le bouquet de persil et servir bien chaud avec du riz ou des pommes de terre vapeur.


Version imprimable de la recette

Bon appétit ! 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire