1 juin 2016

Trier ses livres de cuisine

Bon je n’en suis pas au même niveau que Pascale, une des blogueuse culinaire que je suis et qui a partagé un article sur le même sujet avec ses 580 livres de cuisine (!!), mais la photo suivante prouve que pour une amatrice de cuisine j’avais quand même de quoi me pencher sur le sujet avec mes 103 livres et mes 37 magazines !
Quelques semaines après notre déménagement, je me suis donc décidée à vider tous les cartons de livres de cuisine et de faire le bilan. Le constat était sans appel : J’en avais trop pour ma petite bibliothèque près de la cuisine.

Pour le tri des livres, j’ai appliqué ma méthode habituelle des 3 piles « A garder », « A donner/vendre » et « A jeter ».

En fait, je n’ai pas vraiment eu de pile « A jeter » car ce tri-là avait déjà été effectué en préparant le déménagement (principalement des vieux magazines dans lesquelles j’ai récupéré quelques recettes intéressantes).

Pour la pille « A donner/vendre » voici ce que j’ai décidé de faire :
Pour ce qui est de donner, après avoir proposé quelques livres à ma maman, j’en ai gardé d’autres en bon état pour de futurs cadeaux dans lesquels ils seront associés à des kits gourmands et/ou des accessoires culinaires.

Pour ce qui est de vendre, là j’ai choisie 2 options :
- Pour la première, j’ai testé un site conseillé par Pasacle : Momox. J’ai donc téléchargé l’application sur mon téléphone et je me suis laissé guider. Grâce à l’application on peut scanner le code barre de chaque livre (ou entrer à la main le code ISBN) et l’application propose alors un prix d’achat (parfois 0.15€ !!). Si ce prix est intéressant, il suffit de donner son accord et le livre va dans le panier. Une fois la pile passée au scanner et les livres à vendre sélectionnés, il suffit d’accepter la vente des articles du panier (on peut encore en retirer à ce stade là) et de rentrer un RIB. Momox envoie alors un mail avec le bon de livraison et une feuille à coller sur le carton (en prenant en charge les frais d'envoi). Enfin, il faut juste trouver le temps d’apporter ce carton (un peu lourd) à la Poste. Pour moi un carton de livres que je n’avais pas ouverts depuis des années m’a rapporté une vingtaine d’euros et a surtout libéré de la place !
Au final, ce site permet de vendre rapidement ses livres (CD, DVD et jeux vidéo), ce qui évite qu’ils traînent pendant longtemps après avoir pris la décision de s’en séparer, mais il ne reprend pas tous les livres et les prix peuvent être très faibles. 

- La seconde option est de m’inscrire à une brocante cet automne (car en préparant mes cartons cet hiver, j’ai fait du tri dans toutes les pièces et j’ai vraiment de quoi alimenter une brocante (vêtements, articles de puériculture, vaisselles, jouets, DVD, livres restant …).

Enfin, les 60 livres « A garder » sont allés dans ma nouvelle bibliothèque intégrée juste à côté de la cuisine. Je les ai même classés par catégorie : belle pâtisserie, cuisine pour recevoir, cuisine de tous les jours, collection Marabout + coffrets Ladurée et enfin livres souvenirs et de régimes !


Aucun commentaire:

Publier un commentaire